Cours/ateliers

Boissieu_View_of_Lyon

Histoire de Lyon de l’Antiquité à nos jours
Intervenant : Jérôme Spitz
Durée : septembre – avril 2019
Horaires : mardi matin 10h
Fréquence : Une fois par semaine sauf durant les vacances scolaires zone A et week-end de l’Ascension
Lieu : 11 rue Sainte Catherine – Lyon 1er
Places : 20
L’histoire de Lyon commence à l’Antiquité avec de fiers gaulois qui se laissent envahir. La faste période romaine nous dévoile une capitale prospère mais victime des guerres civiles de l’Empire. Bien que rétrécie, la ville du Moyen-Âge entre dans l’Histoire avec ses comptes-archevêques, de grand conciles et devient française.

A la Renaissance, les imprimeurs, la soie et les quatre foires annuelles font de Lyon la ville la plus riche du royaume. La ville s’endort un peu après les guerres de religion, mais n’en est pas moins incontournable. Le XIXe siècle est dynamique et forge la forte culture de cette cité industrielle et inventive.


berjon

Histoire de la peinture de fleurs à Lyon
Cours terminé (septembre à décembre 2017)

 

corneille

 De Jean Pérreal à Pierre Drevet : le grand genre du portrait à Lyon (cours terminé)
Intervenant : Nikola Piperkov
Durée : janvier 2018 – avril 2018
Horaires : jeudi, 10h-12h, premier cours le 18 janvier 2018
Fréquence : hebdomadaire hors vacances scolaires zone A
Lieu : 11 rue Sainte Catherine – Lyon 1er
Places : 20
 
Le genre du portrait est une des caractéristiques majeures de l’école lyonnaise. Implanté par Jean Pérreal – portraitiste et peintre de Louis XII, Anne de Bretagne et François Ier -, il deviendra dès le début du XVIe siècle une spécialité locale de certaine renommée. A la mort de Jean Pérreal, Cornelius de la Haye, qu’on appellera par la suite Corneille de Lyon, fera le voyage des Pays-Bas afin de prendre sa place !
Suite au succès du portrait lyonnais au XVe et au XVIe siècle, durant le XVIIe et le XVIIIe siècle quasiment tous les artistes d’origine lyonnaise pratiqueront le portrait gravé, sculpté ou peint. Jacques Stella deviendra le portraitiste de Richelieu et de Louis XIII. Les Audran graveront une panoplie de portraits jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Antoine Coysevox et ses neveux Nicolas et Guillaume Coustou deviendront les sculpteurs portraitistes de Louis XIV et Louis XV.
Notre cours aura pour objectif de mettre en lumière à la fois l’histoire d’un genre et l’histoire d’une ville. D’un côté, nous examinerons le contexte culturel lyonnais favorable à l’épanouissement de la représentation de l’individu. D’un autre, nous constaterons la place de premier ordre réservée au portrait et à l’individu dans l’imaginaire social et politique à Lyon, depuis la Renaissance jusqu’à aujourd’hui.

18 janvier :
La naissance du genre du portrait et la représentation de l’individu à la fin du Moyen Age

25 janvier :
Jean Pérreal et les débuts de l’art du portrait à Lyon

1er février :
Corneille de Lyon et l’art du portrait français de la Renaissance

8 février :
Portrait numismatique et médaille à Lyon à la Renaissance

1er mars :
Jacques Stella, portraitiste de Louis XIII

8 mars :
Les Audran et la tradition du portrait gravé à Lyon au temps de Louis XIV

15 mars :
Antoine Coysevox, portraitiste de Louis XIV

22 mars :
Joseph Vivien, Pierre Drevet, François Roubillac et le portrait à Lyon au XVIIIe siècle

29 mars :
Portrait ou scène de genre  ? La représentation de l’individu au début du XIXe siècle

5 avril :
Portraits de lyonnais célèbres  : un genre ou une propagande  ?

26 avril :
Visite thématique au Musée des Beaux-Arts : le portrait à Lyon


Tarif : 10€ / cours. Le règlement de votre première conférence fera office de cotisation annuelle à notre association. Une réduction de tarif peut être envisagée si vous souhaitez assister au cycle complet.

Lieu : 11 rue Sainte Catherine, 69001 – Lyon. Métro A : Hotel de ville. Parking : Hôtel de Ville, Terreaux.

Inscriptions : A partir du mois de juillet 2017.